Découvrez la richesse de Twyfelfontein

Twyfelfontein, un passage obligé pour les passionnés d’archéologie
La Namibie, nichée entre les eaux froides de l’Atlantique sud et le Kalahari, est une destination de voyage idéale. Sa géographie unique et sa faune font d’elle un des pays les plus visités d’Afrique. La nature intacte et jalousement protégée constitue une raison pour un tourisme écologique. La présence d’une quantité inestimable d’animaux sauvages comme les lions, les éléphants, les lycaons, les zèbres, les gnous et de tant d’autres fait d’elle une destination safari par excellence. Mais l’attrait de ce pays d’Afrique Australe ne se résume pas à ces clichés habituels, elle a tant de merveilles inégalées qu’elle livre à quiconque choisit de passer un séjour en Namibie. Et puis, dans quelle autre contrée au monde les vacanciers pourraient-ils admirer des peintures rupestres gravées dans les rochers ? C’est à Twyfelfontein, situé à mi-chemin entre Etosha National Park et Swakopmund, et au cœur de la région du Damaraland. Ce site, concentrant environ 2 500 figures, fait la fierté de la Namibie.


Découvrir la richesse de Twyfelfontein
Twyfelfontein, signifiant littéralement la « fontaine hésitante », est un site archéologique de la Namibie. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007 parce qu’il représente les pratiques rituelles des ancêtres des Bushmen, soit les Khoisans, une communauté de chasseurs-cueilleurs. Ce sont probablement eux qui ont réalisé la quasi totalité des peintures sur roche et des gravures rupestres. Impossible de les rater lors des séjours en Namibie, d’autant plus qu’elles forment l’attraction principale du site. Les amateurs d’art contempleront des œuvres dans leur magnifique cadre naturel, représentant des girafes, des éléphants, des autruches et des rhinocéros. Certaines images illustrent des pas d’hommes et d’animaux, d’autres font penser à des scènes de chasse à l’éléphant. Au cours de cette belle promenade, les routards tomberont nez à nez avec un rocher. Ils seront impressionnés par sa taille et sa forme en tête de lion. Toutefois, il est préférable de se faire accompagner d’un guide lors de l’exploration de la vallée de Twyfelfontein. Cet expert expliquera aux visiteurs les significations de ces représentations et leur genèse.

Se régaler les yeux sur le site de Twyfelfontein
Durant ce séjour en Namibie, notamment dans la région de Twyfelfontein, les globe-trotters observeront plus que de simples peintures. Il leur suffit de se diriger du côté des tuyaux d’orgue et beaucoup de choses étonnantes les laisseront bouche bée. En effet, ils verront une colline majestueuse formée de tuyaux rectangulaires de basalte, créés naturellement par l’érosion. Pour garder en tête une telle image, ils feront de superbes prises de vue. Enfin, il est impensable de quitter Twyfelfontein sans visiter la forêt pétrifiée. Certes, l’ambiance est bien étrange, mais cette zone protégée est à explorer à tout prix. Elle tient son nom des fossiles de troncs d’arbres pétrifiés qui se trouvent sur son sol. Leur âge moyen va de 250 à 300 millions d’années. Il paraît que, charriés par des crues de rivières, ils ont atterri là depuis l’Afrique centrale. Ici aussi, l’accompagnement d’un guide est obligatoire pour garantir le respect de l’environnement naturel et du site.

Laisser un commentaire