Brésil : le Pinacothèque de l’État à São Paulo

Je suis au troisième jour de mon voyage au Brésil. J’ai décidé de découvrir l’histoire et la diversité culturelle du pays en commençant par un détour au Pinacothèque de l’État. C’est un ancien musée situé au Praça da Luz, dans la ville de São Paulo.


Je me trouve, en ce moment, devant le musée. Les murs ne sont pas peints et le bâtiment ressemble vraiment à une relique historique surdimensionnée. Je décide d’entrer. J’ai lu quelque part que cette bâtisse a été construite par l’architecte brésilien Ramos de Azevedo en 1897. Elle a d’abord été un lycée pour les arts appliqués avant de devenir un musée.

Je remarque une peinture. Il s’agit du « Caipira picando fumo », l’une des œuvres d’Almeida Junior. Je vois également plusieurs tableaux, représentant des natures mortes, créés par Pedro Alexandrino.

Visiblement, toutes ces peintures sont datées du XIXe siècle. Il paraît que parmi les 8 000 pièces de collection de ce musée, on peut trouver les œuvres abstraites de Samson Flexor. Ces tableaux valent certainement une fortune sur le marché de l’art.

Je me dirige maintenant vers la salle des sculptures. Des figurines représentant des personnes qui s’entrelacent, et un torse nu ont tout de suite attiré mon attention. J’ai en face de moi le Torso da sombra et le Bacanal, deux des neufs bronzes de Rodin. Je pense que je vais aussi visiter le centre historique de Salvador de Bahia…