Séjour riche en sensations fortes en Thaïlande

Depuis quelques années, la Thaïlande est devenue le lieu de rendez-vous des grimpeurs. Professionnels et amateurs s’y retrouvent afin de profiter des nombreux spots d’escalade, dont ce pays dispose. Parmi les adresses les plus connues, il y a Krabi au sud et la Chiang Mai au nord. Ces deux régions sont les terrains de jeux des sportifs adeptes de sensations fortes. Des falaises et des pitons, à la fois, sauvages et de toute beauté y attendent les vacanciers durant leur séjour Thaïlande. Petite remarque, il est formellement interdit de grimper sur les falaises où les hirondelles nidifient. Il est conseillé de pratiquer l’escalade hors des périodes de pluies pour éviter d’éventuels accidents.


Krabi fait partie des sites d’escalade en hiver. 4 secteurs y sont recensés, à savoir, East Railay, Tonsai, West Railey et Phranang Beach. Plus de 500 voies y ont été ouvertes depuis des années. La plupart des parois sont accessibles depuis la plage. À Railey Beach, les parois sont boulonnées et graduées d’après le système français. Durant les hautes saisons, en décembre et janvier, ce spot est assiégé par des grimpeurs venant des quatre coins du monde. Pour se rendre à Railey Beach, les globe-trotters peuvent louer un longtail boat depuis Ao Nang.

À 40 km de Chiang Mai, près de Sankamphaeng, les aventuriers trouveront près de 500 voies de grimpe. Le niveau de difficulté y est de 5b au 8a. Sur place, plusieurs styles d’escalade sont possibles, notamment slab, multi-pitch et overhang. La hauteur maximale des falaises est d’environ 70 m. L’une des falaises les plus populaires n’est autre que Crazy Horse Buttress. Il s’agit d’un monolithe de 60 m de haut présentant 17 secteurs de grimpe tels que Reunion Buttress, The Hoof, Heart Wall, The Rooftop, Gatekeeper Buttress, Buddha Buttress, Aircon Wall et plus encore. En faisant de l’escalade à Chiang Mai, les pratiquants doivent laisser les lieux propres et ramasser leur déchet.